APPEL DE CANDIDATURES: Résidence D’écriture Théâtrale À Terre-Neuve 2017

appelgrosmorne2017_part-one

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

appelgrosmorne2017_part-two

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Faites parvenir votre dossier par courriel à l’adresse suivante : résidences@cead.qc.ca

Les dossiers incomplets seront écartés. Le choix définitif des auteurs se fait par un comité interne du CEAD et du PWM.

Les noms des auteurs choisis seront connus au plus tard le lundi 6 mars 2017.

Information /// Gabrielle Dumont Dufresne, Chargée à la production artistique, 514-288-3384 # 231.

La Résidence canadienne d’auteurs dramatiques de Gros Morne bénéficie du soutien de Creative Gros Morne, du Grenfell Campus et de la Fondation Cole.

Playwrights’ Workshop Montréal et le Centre des auteurs dramatiques sont partenaires du projet.

Exploration des pratiques avec Clea Minaker

« An exploration of the puppetry creation process »

Les 15 heures de cet atelier propose une interrogation sur la nature interdisciplinaire du processus de création des arts de la marionnette et une initiation aux aspects fondamentaux de cet art. À travers des exercices et des courtes créations, les participants exploreront l’objet performatif celui-ci étant un outil de l’interprète ainsi qu’un geste esthétique en soit.

L’art de la marionnette est souvent situé aux frontières des arts visuels et de la scène. Tant dans ses formes traditionnelles que dans ses expérimentations contemporaines, l’art de la marionnette recourt à des éléments physiques, incarnés, alliés à des démarches et des matériaux esthétiques.

Tous les matériaux plastiques contiennent une force d’expression et une présence poétique, et peuvent offrir des possibilités dramaturgiques distinctes. Dans l’art de la marionnette, et des théâtres dits ‘matériels’, on parle souvent de dramaturgie ‘visuelle’: celle-ci n’est pas subordonnée au texte mais fonctionne librement en parallèle afin de construire un monde et un vocabulaire scénique propre. Tandis que l’interprète dirige le regard du spectateur et délègue ce qui doit être vu, elle est complicité à part entière avec l’action dramatique qui se déroule.

Le processus créatif menant à l’écriture ou à la composition d’une œuvre visuelle pour la scène reflète immanquablement la nature interdisciplinaire de cette pratique, dans laquelle un dialogue contenue entre le plateau et l’atelier est essentiel. Ce stage propose une exploration de ce dialogue.

Biographie de Clea Minaker

Interprète, conceptrice, metteure en scène et marionnettiste, Clea Minaker transporte le langage de la marionnette contemporaine à travers ses collaborations avec de multiples disciplines : le théâtre, la musique, l’opéra, la danse, le cinéma et les arts communautaires. Elle a reçu des commandes et collaboré à la création d’œuvres pour le festival international du film indépendant d’Istanbul IF!; pour ART Dubai avec Hajra Waheed; pour le Musée d’art contemporain de San Diego; pour le Festival des Casteliers; pour l’Oiseau de feu de Stravinsky à l’Orchestre du CNA et au Convergence, An International Summit on Art and Technology du Centre Banff. Elle compte aussi à son actif des collaborations avec Feist pour sa tournée « The Reminder Tour », Kid Koala pour « Nufonia Must Fall », « So-called » pour Tales from Odessa et Atom Egoyan pour sa mise en scène de Salomé à la Canadian Opera Company. En 2013, Clea crée son premier spectacle solo, « The Book of Thel », à La Chapelle-Scènes Contemporaines. Clea est aussi une enseignante invitée, une metteure en scène et artiste en résidence au département de théâtre de l’Université Concordia, au département d’études anglaises de l’Université McGill, à l’Université de la Colombie-Britannique et à la faculté des études critiques et en création. Elle a mis en scène chez Geordie Theatre et travaille avec des compagnies d’arts communautaires comme Shadowland Theatre, Jumblies Theatre et les Nunavik Theatre Arts.

Clea a conçu et manipulé les marionnettes pour le court-métrage « Higgelty Piggelty Pop! (or there must be more to life) », réalisé par le duo de cinéastes montréalais Clyde Henry (produit par l’ONF). En 2009, Clea a reçu le prix Siminovitch de scénographie comme protégé du marionnettiste Ronnie Burkett. Clea a reçu sa formation à l’École nationale supérieure des Arts de la Marionnette (2002-2005) de l’Institut International de la Marionnette de Charleville-Mézières, en France.

Dates : 20 au 24 février 2017

Heure : 15h à 18h

Coût : 45$ (pour les membres et les non membres)

Application : envoyez une lettre de présentation décrivant votre intérêt pour les cours, ainsi qu’une biographie et CV à emma@playwrights.ca avec le sujet: Exploration des pratiques Clea Minaker

Date limite : 10 février 2017 à 17h

Formation rendu possible grâce à la contribution financière d’Emploi-Québec

Exploration des pratiques avec Jesse Stong

Rédaction de demande de subvention pour les artistes émergents (valorisation de l’inclusion et la diversité)

Par des activités innovatrices et interactives, Jesse Stong (formateur culturel/auteur dramatique) aidera des artistes émergents à rédiger de solides demandes de subvention pour leurs prochains projets artistiques. De la première idée à la rédaction de textes dynamiques en passant par des remue-méninges en groupe pour établir et organiser les grandes lignes d’un projet selon des calendriers et budgets réalistes. À la fin de ces séances pratiques, chaque participant aura en main une première version d’une prochaine demande de subvention, ainsi qu’une trousse de conseils relativement aux diverses sources de financement, aux stratégies de financement indépendant et à l’établissement de partenariats en vue de la réalisation de leurs projets.

Biographie de Jesse Stong

Jesse Stong est diplômé de l’Université Ryerson (2004, travail social) et de l’École nationale de théâtre du Canada (2013, écriture dramatique). Il a travaillé avec le Bad Times Theatre (directeur adjoint, jeunes publics, 2005-2006) et avec le SKETCH art studio pour les jeunes de la rue (2007). Il a aussi été chroniqueur pour le magazine fab (2006). C’est à cette époque qu’il a développé ses ateliers d’« écriture identitaire » qu’il a utilisés pour créer, mettre en scène et produire avec succès neuf projets théâtraux pour le jeune public. Jesse a écrit et produit Breathe For Me, qui a fait partie du choix des critiques, lors de l’édition 2012 des SummerWorks. Il a aussi écrit et produit Sense Gentle, meilleur spectacle du Fringe de Montréal en 2014. Sa pièce Shared Account  sur la cyberintimidation a récemment fait une tournée record de représentations dans 100 écoles secondaires du Québec (avec Geordie Productions, Montréal).

Jesse fut récemment enseignant en résidence au Centre Segal (2014), responsable des ressources pour la jeunesse chez ELAN (English Language Arts Network of Quebec) et enseignant en résidence à la Westmount High School, où il a accompagné, avec le soutien de Libres comme l’art et le PWM, des adolescents du secondaire dans la création d’un spectacle cabaret sur le thème de l’image corporelle saine. Son inscription au répertoire des artistes à l’école du gouvernement du Québec lui a donné l’occasion de donner des ateliers d’écriture originaux dans les écoles de la Commission scolaire English-Montréal et de la Commission scolaire Lester B. Pearson.

Dates : 

18, 19, et 26 février de 13h à 18h

Coût : 45$

Application : 

envoyez une lettre de présentation décrivant votre intérêt pour les cours, ainsi qu’une biographie et CV à emma@playwrights.ca avec le sujet: Exploration des pratiques Jesse Stong

Date limite : 30 janvier 2017 à 19h

Formation rendu possible grâce à la contribution financière d’Emploi-Québec

Campagne de financement

Construire la créativité

2016 fut une année de nombreuses premières!

interdisciplinary-bw-2016

La première édition de l’Unité dramaturgique interdisciplinaire, animée par Sarah Elkashef, s’est avérée un véritable succès générant six nouvelles œuvres brillantes.

gros-morne-bw

Notre première résidence bilingue s’est tenue en avril dernier à Gros Morne (TNL). Six auteurs dramatiques francophones et anglophones venus de tout le pays ont profité d’une résidence de dix jours à Bonne Bay Marine Station.

tadoussac-bw

Cinq pièces contemporaines ont été traduites en anglais, français, espagnol et cantonnais à la Résidence de traduction Glassco à Tadoussac (QC).

Au cours des derniers mois, beaucoup de pièces dont nous avons soutenu le développement ont été présentées avec succès sur les scènes de Montréal et de tout le Canada. En voici quelques-unes :

Falling Trees (T.-N.-L.)……….The Halloween Tree (QC)……….A Taste of Empire (BC)

Chlorine (QC)……….Des promesses, des promesses (QC)……….I’m Not Here (ON)

..

À quoi travaillons-nous actuellement?

Dans l’esprit du temps des fêtes, nous lançons notre collecte de fonds « Construire la créativité », à l’occasion du #MardiJeDonneCA. Notre objectif est d’amasser 3 000 $ pour consolider les fondations que le PWM propose aux artistes émergents par des programmes comme l’Unité des jeunes créateurs.

the-ycu-2016

Créé et animé par le dramaturge et auteur dramatique Jesse Stong, ce programme s’étale sur 24 semaines, rassemblant tous les dimanches 20 jeunes artistes de 16 à 30 ans pour des séances de soutien dramaturgique et de mentorat leur permettant de mener à bien leurs projets d’œuvres pour la scène.

Pourquoi donner au PWM?

Le PWM propulse la carrière des artistes de théâtre et encourage les jeunes à s’engager dans les arts au moyen de toutes sortes de programmes offerts toute l’année. Nous avons fait des pas de géant depuis 50 ans. Notre croissance constante repose en grande partie sur le soutien de nos généreux donateurs.

Débuter votre prochaine saison du partage par un don au PWM, un don pour la créativité qui portera fruit toute l’année.

faites-un-don_small_fr

Pourquoi je fais un don?

Depuis 1998, j’ai profité d’unités dramaturgiques et de traduction, de classes de maître, d’ateliers et d’innombrables séances de lecture et de dramaturgie. Je suis profondément convaincue que je n’aurais pu rencontrer tous ces magnifiques collaborateurs ni créer toutes ces œuvres sans le PWM.

– Alexis Diamond, Auteure et traductrice

Du 29 novembre au 6 décembre, découvrez ces prometteurs jeunes auteurs dramatiques, en nous visitant sur Facebook et Twitter. Aidez le PWM à tracer le chemin pour les auteurs de demain, à construire de solides fondations pour un avenir plus créatif et profitable à tous.

Partagez ce lien URL par courriel ou par les médias sociaux pour nous aider à diffuser notre campagne de financement « Construire la créativité » : http://eepurl.com/cqZUXr

 

25 novembre: Lecture publique de Strange Fire de Louise Arsenault

INTERPRÉTÉ PAR : Laurence Dauphinais, Alison Darcy et Nora Guerch
DATE : vendredi le 25 novembre 2016
HEURE : 19h
LIEU : Studio PWM, 5337 boulevard Saint-Laurent,  #240
RSVP : 514-843-3685 ou adminassist@playwrights.ca

…………Événement gratuit, tous sont les bienvenus!

strange-fire-image-for-web_bordered

SYNOPSIS en anglais:

Mia is putting the final touches on her doc investigating female self-immolation called Strange Fire. When Farida, a young Canadian Muslim woman, attempts this same act in Belleville, Ontario, Mia is both horrified and intrigued. Farida bares a stunning resemblance to Jeanne, Mia’s old girlfriend, and triggers Mia’s memories as past and present intertwine. Mia attempts to grapple with her unresolved feelings for Jeanne all the while helping Farida on her journey towards personal freedom.

louise-headshot_bordered

BIOGRAPHIE en anglais:

Louise Arsenault is an award-winning Montreal playwright and teacher of English literature at Dawson College. She has an MA in Creative Writing from Concordia and is a graduate of The National Theatre School’s Playwriting Program. Her productions include Bivouac (Imago Theatre), Inner speak (Queen Street Theatre) and Dating Jesus (Unwashed Grape). Her play Burning Tongues received a public reading at Infinithéâtre’s Write-on-Q in 2015.

Appel à soumissions: Shakespeare et Montréal

La résidence d’écriture théâtrale à Terre-neuve

slider_call-for-gros-morne-2017_feb2017_fr

Gros Morne Scenery 3 for web_borderedGros Morne Scenery 2 for web_borderedGros Morne Scenery 1 for web_bordered

Une résidence bilingue dans un paysage des plus inspirants

Unique au Canada, la Résidence des auteurs dramatiques de Gros Morne invite six auteurs dramatiques de tout le Canada à participer à une résidence d’écriture de dix jours à Norris Point, à Terre-Neuve, chapeautée par deux centres nationaux de dramaturgie, le Playwrights Workshop Montréal (PWM) et le Centre des auteurs dramatiques (CEAD). Ces deux organismes s’attachent depuis de 50 ans à soutenir la création et le développement de nouvelles œuvres dramatiques et à organiser depuis plus de 20 ans des résidences. Ce partenariat permet d’accueillir des auteurs dans un contexte bilingue.

En avril dernier, les auteurs retenus ont passé dix jours à Bonne Bay Marine Station à écrire, imaginer,créer de nouvelles œuvres destinées aux scènes canadiennes et internationales et à en discuter. La résidence favorise la création de liens durables entre des artistes de théâtre de tout le pays et encourage la réflexion sur le travail créé dans le Canada atlantique.

Les participants et leurs projets :

Sarah Berthiaume, Nyotaimori

Emma Haché, Battre le coeur

Michael Mackenzie, Whatever You Do You’re Screwed

Emilie Monnet, Okinum

Donna-Michelle St. Bernard, Just Now

Step Taylor, Tibb’s Eve

Sarah Berthiuame_FR_borderedMichael Mackenzie_FR_bordered

Step Taylor_PIC_FRDonna-Michelle St Bernard_PIC_FR

Emma Haché_PIC_FREmilie Monnet_PIC_FR

PWM Logo (PNG)CEAD logoGMC_LOGO

La Fondation Cole pour les traducteurs émergents 2016

Le projet sélectionné cette année est : 

Faire des enfants d’Éric Noël qui sera traduit par Jordan Arsenault

Il est le récipiendaire du prix de 1000 $ offert par la Fondation Cole. Jordan travaillera avec Maureen Labonté, conseillère dramaturgique de traduction, au cours des prochains mois.

jordan_small

Crédit photo : Nick Bostick

Traducteur, interprète, et artiste socialement engagé montréalais, Jordan Arseneault (Nouveau-Brunswick, 1980) œuvre dans le domaine de la traduction d’essais et de sous-titres de films depuis 2006. Membre cofondateur de la Coopérative Trans & Sub, il a assuré la traduction pour les sous-titres des films Fucké (Simon Gaudreau, 2014), Bienvenue à FL (GenenvièveDulude-De Celles, 2015) et Oncle Bernard : l’anti-leçon d’économie (Richard Brouillette, 2015). Sous son nom de scène principal, Peaches Lepage, il a créé une multitude de courtes pièces vocales et performatives présentées aux cabarets Meow Mix, Spark et auFestival du Jamais Lu (« Vous êtes le garçon avec qui je veux partager mon argent »,2015) à l’invitation d’Éric Noël. En 2014, il fait partie de l’œuvre collective deprojets_hybris, Propositions for the AIDS Museum (présentée en version bilingue auThéâtre Aux Écuries) et présente une première de son solo SEROCENE au MIX NYCQueerExperimental Film Festival à Brooklyn, New York, œuvre maintenantparrainée par l’organisme d’art pluridisciplinaire Studio 303. Sa traduction anglaisede l’essai d’économie Du Grand rattrapage au Déclin tranquille (Vincent Geloso,2013) sera sa première traduction d’une monographie intégrale, sa sortie est prévueen 2016.

Eric_small

Éric Noël, Dramaturge

Crédit photo : Pat Bélisle

Cole-Logo_Small1

30 mars 2016 : Solo Showcase par l’unité de jeunes créateurs

The Youth Unit_bordered

Cliquer sur l’image pour en savoir plus sur les œuvres de chaque créateur.

Inscrivez-vous à notre bulletin

* Champs obligatoires