Programmes

Les sessions dramaturgiques

Nos sessions dramaturgiques permettent aux artistes de théâtre de recevoir des commentaires sur leurs pièces. L’objectif principal de notre travail dramaturgique est la création d’œuvres de haut calibre destinées à la scène et de favoriser la diversité des expressions théâtrales au Canada.

Ce travail dramaturgique consiste en l’analyse, l’évaluation et le développement de nouvelles œuvres. Il vise à soutenir le processus créatif et la vision propres à chaque auteur. Ce travail se nourrit de toutes les disciplines du théâtre: le jeu, la mise en scène, la chorégraphie, la musique et la scénographie.

Les ateliers maison

Les ateliers maison font intervenir des acteurs, et souvent des metteurs en scène et des scénographes, dans le processus, afin de mieux vérifier l’adéquation du texte aux diverses exigences dramaturgiques concrètes de la scène.

Ils donnent aux auteurs dramatiques l’occasion d’entendre leur œuvre dans le contexte d’un travail de répétitions, le texte étant lu par des acteurs professionnels. Le texte fait ensuite l’objet d’une analyse profonde au cours d’échanges entre le dramaturge et l’auteur.

Dans le cas de pièces assez avancées, les ateliers maison permettent aux auteurs de recevoir des commentaires d’autres artistes. Dans ces cas, loin de constituer une évaluation définitive du texte, l’atelier fournit plutôt aux auteurs des informations essentielles leur permettant de produire une version plus achevée de leur texte.

Les lectures publiques

La lecture publique consiste en la présentation à un public d’une version presque achevée d’une pièce. Elle est précédée par un travail de répétitions qui rassemble l’auteur et des acteurs autour de son texte, en vue d’une prestation devant spectateurs. Son but est de permettre à l’auteur et au dramaturge de vérifier ce que le texte transmet au public et de quelle manière.

Les résidences d’artistes

Les résidences d’artiste, de durées variables, sont à l’occasion offertes à des auteurs professionnels désireux de profiter d’une période de travail plus longue et plus intense.

Ce programme nous permet de recevoir des auteurs qui ont besoin de temps et de soutien dramaturgique pour fouiller les fondements de leurs textes, afin d’y apporter des changements significatifs dans une version subséquente. Les résidences d’artiste fournissent aux auteurs un environnement de travail loin des distractions quotidiennes. Chaque auteur a droit à un bureau et au soutien d’un dramaturge, selon un horaire de travail précis, pour toute la durée de son séjour. Les auteurs de tous les niveaux d’expérience et les textes en divers états d’achèvement peuvent être retenus pour une résidence. Les résidences durent de trois jours à un mois, dépendant des besoins de l’auteur et de nos ressources. Ces résidences sont très prisées par les auteurs de tout le pays, à cause de leur efficacité.

Les résidences nous permettent de créer des liens durables avec des auteurs, en particulier, à l’occasion de projets qui se développent sur plusieurs années. Le programme de résidence nous permet aussi d’appuyer de petites compagnies au budget limité, en aidant leurs auteurs à mettre la dernière main à leurs textes en vue de leur production.

Traduction

Le soutien à la traduction est un aspect important du travail de PWM. Le programme d’ateliers de traduction permet aux traducteurs de vérifier immédiatement des questions de formulation, de langage et de clarté.

Nous les réalisons souvent en partenariat avec des compagnies et des maisons d’édition en vue de productions ou de publications.

Les ateliers donnent au traducteur la possibilité d’entendre sa version lue par des acteurs d’expérience, en compagnie du dramaturge et de l’auteur du texte original. Cela donne lieu à des échanges fructueux qui débouchent souvent une compréhension plus profonde de l’œuvre originale et par conséquent au perfectionnement de sa traduction.

Les classes de maîtres

Les classes de maîtres rassemblent pendant une semaine des auteurs aux expériences diverse autour d’une sommité du théâtre pour une exploration sur la création. Il s’agit de laboratoires permettant aux auteurs d’élargir leur démarche. Les derniers ateliers de maître étaient JILL MURRAY « Game Writing for Playwrights » (2015), NADIA ROSS « The spectacularly un-spectacular » (2014), STEPHEN LAWSON et AARON POLLARD « Arcade » (2013), BETH KATES et BEN CHAISSON « Projection Design & Playwriting » (2011), ROBERT CHAFE « True Story : Building the Theatrical Narrative from Non-Fictional Sources » (2011), et CAROLE FRÉCHETTE « Le dialogue : retour à la base » (2011).

La série exploration des pratiques

Nous avons enrichi notre programme de développement professionnel par une série intitulée Exploration des pratiques. Un artiste du théâtre est invité à partager sa démarche particulière ou à fouiller un aspect du processus d’écriture au cours d’une courte série de rencontres avec des auteurs professionnels. Les derniers Exploration des pratiques inclus JONATHAN GARFINKEL « Contemporary American Theatre » (2016), BRIAN DRADER « Alternative Narrative » (2016), ANNABEL SOUTAR « Creating Documentary Theatre for the Contemporary Stage » (2015), ERIN SHIELDS « Adaptation for the Stage » (2015), TARAH BEAGAN « Writing Home : Finding Story in Bloodlines » (2015), DEAN FLEMING « Writing for Young Audiences » (2015), JONATHAN GARFINKEL « Contemporary European Drama » (2014), MICHELINE CHEVRIER « Text Analysis : The art of telling stories on the stage » (2014), MICHAEL MACKENZIE « Myth, Memory, History, and Theatre » (2014), LOIS BROWN  « Writing for a Non-Traditional Space » (2013), and JONATHAN GARFINKEL « Autobiographical Fictions » (2013).

L’Unité dramaturgique interdisciplinaire

L’Unité dramaturgique interdisciplinaire (anciennement appelé l’Unité dramaturgique) est le programme du PWM conçu principalement pour ses membres au Québec. Il s’agit de séances de travail régulières destinées aux auteurs émergents qui peuvent prendre diverses formes, selon leurs intérêts et leurs besoins. Elles sont dirigées par notre directrice artistique EMMA TIBALDO ou notre conseillère dramaturgique SARAH ELKASHEF. Depuis quelques années, chaque unité dramaturgique s’est terminée par une lecture publique des pièces travaillées.

Plusieurs de ses pièces ont été depuis produites, notamment Haunted de PAUL VAN DYCK, Life Here After d’ALEXANDRA HABER, Woodswalker de LAURA TEASDALE. Des projets spéciaux ont fait l’objet d’unités dramaturgiques, soit le Plateau Walking Tour, animé par PETER HINTON en 2001, et Women on the Main, en 2003, sous la direction de SARAH STANLEY.

Les œuvres en cours de développement sont Skin de LESLIE BAKER, The Secrets of Naming Clouds de KERRI FLANNIGAN, Eat Sweet Feet de KRIN HAGLUND, Okinum d’EMILIE MONNET, High Z de NAÏMA KRISTEL PHILLIPS et The Sitter de KAREN ELAINE SPENCER. Visitez www.projectm45.com  pour en savoir plus sur les artistes et leurs projets.

L’unité de jeunes créateurs

Apprendre – créer – partager

L’unité de jeunes créateurs est un regroupement diversifié d’artistes émergents qui sont en exploration créatif pour le développement d’œuvres théâtrales. PWM offre un espace propice et sécuritaire à ses jeunes talents, qui bénéficieront d’une gamme d’activités novatrices, de sessions de rétroaction de groupe, et de développement de plans d’appui individualisés. Nous sommes heureux de faire le lancement de ce programme qui sera mené par JESSE STONG, auteur dramatique. Une présentation publique des œuvres créées par le groupe se tiendra à la fin du programme.

Les jeunes créateurs 2016-2017 sont ROSIE CALLAGHAN, KENNY STREULE, YOUSEF KADOURA, DEREK COLLEY, CATERINA INCISA, STEPHEN BOOTH, JUSTIN SHAW, CALLUM PFOHL, DIANA LI, ALI MAYNARD, ADRIENNE BUELL, VIOLETTE KAY, QIANNA MACGILCHRIST, BRIDGETTE CURETTI, et EMILY SCHON MURDOCH.

Les jeunes créateurs 2016-2017

Les jeunes créateurs 2015-2016

Ce programme est financé par le ministre du Patrimoine canadien :

3li_fren_wordmark_c

Soutiens additionnels par :

telus

zeller

Inscrivez-vous à notre bulletin

* Champs obligatoires