DÉVOILEMENT DES PARTICIPANT.E.S À LA RÉSIDENCE TRADUCTION GLASSCO À TADOUSSAC

 

Du 12 au 22 juin, le Playwrights’ Workshop Montréal, en partenariat avec la Fondation Cole et et grâce aux dons faits en mémoire du grand artiste de théâtre canadien, Bill Glassco, accueillera la 16e édition de sa Résidence de traduction Glassco à Tadoussac. Cette résidence se tient en partenariat avec le programme Conversations interculturelles de la Fondation Cole et grâce aux dons faits en mémoire du grand artiste de théâtre canadien, Bill Glassco.

Unique au pays, cette retraite d’artistes de dix jours offre l’occasion d’approfondir l’art de la traduction dramatique. Bobby Theodore, auteur de traductions primées, revient à la barre comme mentor des auteurs et traducteurs.

Cette année, la Résidence sera consacrée à quatre pièces canadiennes qui seront traduites en français, en anglais et en tagalog.

LES PARTICIPANT.E.S

Pièce à traduire de l’anglais vers le français :
One Discordant Violin

MARYSE WARDAMARYSE WARDA, TRADUCTRICE

Née en Égypte où elle passe son enfance, Maryse arrive à Montréal à l’âge de 9 ans où elle apprend l’anglais en regardant la série Happy Days. En 1991, Pierre Bernard, alors directeur du Quat’Sous, lui offre la chance d’effectuer sa première traduction, Traces d’étoiles, de Cindy Lou Johnson. La pièce est couronnée d’un tel succès qu’elle marque le début d’une carrière aussi inespérée qu’inattendue.

Depuis, elle a signé près d’une soixantaine de traductions d’auteurs contemporains nord-américains, britanniques, écossais et irlandais.

Son travail sur la série Motel de passage, de George F. Walker, reçoit en 2000 le Masque de la traduction et est en lice pour un prix du Gouverneur Général, mais c’est sa traduction de Toxique ou L’incident dans l’autobus, de Greg MacArthur, qui lui vaut cet honneur en 2011.

En 2018-2019, elle a signé les traductions des pièces Le bizarre incident du chien pendant la nuit, de Simon Stephens, Trahison, de Harold Pinter, la coadaptation des Choristes, de concert avec Serge Denoncourt, ainsi que La Société des poètes disparus, de Tom Schulman.

Plusieurs de ses traductions ont grandement bénéficié de la résidence de traduction à Tadoussac, dont Des promesses, des promesses de Douglas Maxwell – reprise pour une troisième année consécutive à Montréal ainsi qu’en tournée.

 

ANTHONY BLACKANTHONY BLACK, AUTEUR

Anthony est un artiste polyvalent qui a travaillé pendant 20 ans comme scénariste, metteur en scène, acteur, concepteur et codirecteur artistique de la compagnie de théâtre de renommée internationale 2b de Halifax.

Parmi ses projets avec 2b, mentionnons Invisible Atom (auteur-interprète) qui a tourné pendant plus de dix ans au Canada et dans le monde entier, en anglais et en français ; When It Rains, (auteur-réalisateur-interprète) qui a joué au Canada et à l’étranger, dont une version espagnole du spectacle à Buenos Aires ; Homage (scénariste) ; The Observed Flight of Birds (coréalisateur/scénariste principal) ; Unconscious at the Sistine Chapel​ de Michael MacKenzie (réalisateur) ; Rebecca Reads Nora Reads Molly – texte de James Joyce (concept/réalisation) The Story of Mr. Wright (coréalisateur/cocréateur) ; One Discordant Violin (d’après un roman de Yann Martel – adaptateur/coréalisateur/interprète/décors).

Les œuvres d’Anthony ont été primées et acclamées par la critique partout dans le monde et ont voyagé dans certains des festivals et des lieux culturels les plus prestigieux au monde dans des villes partout au Canada.

Anthony est un important leader de la communauté culturelle de la Nouvelle-Écosse ; il agit comme mentor auprès des artistes, défend les intérêts du secteur et suscite des discussions artistiques dans le cadre de la série de colloques de 2b – un programme qui vise à favoriser de meilleures conversations sur la création artistique.


Pièce à traduire du français vers l’anglais :
Dehors

LEANNA BRODIELEANNA BRODIE, TRADUCTRICE

Leanna Brodie est auteure, comédienne et traductrice auprès de plusieurs auteurs québécois, dont Hélène Ducharme (dont la pièce Baobab, primée d’un Dora, poursuit sa tournée internationale après plus de 600 représentations), Catherine Léger, Louise Bombardier, Larry Tremblay et Christian Bégin (5 nominations aux prix Jessie de Vancouver et deux prix pour After Me présenté au Ruby Slippers Theatre). You Are Happy, Opium_37 et My Mother Dog sont en publication au Playwrights Canada Press. Sa traduction de La beauté du monde d’Olivier Sylvestre a remporté le prix national Safe Words pour les nouvelles pièces de théâtre en 2018.

Parmi ses projets en cours, mentionnons : Gamètes de Rébecca Déraspe, Tales of the Snow de Philippe Soldevila, Wildfire and The Shoe de David Paquet et Le désert d’Olivier Sylvestre. La saison 2019-20 sera marquée des premières mondiales en langue anglaise de From Alaska de Sébastien Harrisson et d’une autre pièce (en cours de développement) à Vancouver, ainsi que des productions à Edmonton, à Saskatoon, à Toronto, à Chicago et à Montréal.

Les pièces et les opéras de Brodie ont été produits au Canada, au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Nouvelle-Zélande, ainsi qu’à CBC Radio. Elle est actuellement associée au Playwrights Theatre Centre, où elle coécrit avec Jovanni Sy une pièce de théâtre intitulée Salesman in China (au sujet d’Arthur Miller dirigeant Death of a Salesman à Pékin en 1983).

 

GILLES POULIN-DENISGILLES POULIN-DENIS, AUTEUR

Gilles est un comédien, auteur et traducteur originaire de la Saskatchewan au Canada. Il est diplômé en théâtre (jeu), de l’École supérieure de théâtre de l’UQAM. Sa première pièce Rearview en est à sa troisième production. Rearview, publiée aux éditions Dramaturges, a été nominée au prix du Gouverneur Général en 2010. Sa seconde pièce, Statu Quo, a remporté le prix Sydney J. Risk aux prix Jessie Richarson de Vancouver en 2013 et a été nominée au Prix SACD de la dramaturgie francophone en 2014. De 2008 à 2011, Wajdi Mouawad le nomme auteur associé au Théâtre français du Centre National des Arts du Canada, où il y développe la pièce Dehors. Dehors est publié chez l’Instant Scène et a été nominée au prix Sony Labou-Tansi en 2018. La pièce a été créé par les Productions Hotel-Motel au Centre du théâtre d’aujourd’hui en 2017. Cette production de Dehors a été l’objet d’une adaptation télévisuelle  qui fut présenté sur les ondes de Radio-Canada et ArTv. Gilles est membre fondateur du collectif Les petites cellules chaudes avec qui il a co-créé le iShow. Récipiendaire du prix de l’Association québécoise des critiques de théâtre (l’AQCT), la pièce a été jouée en France, à Montréal, Toronto et Ottawa. En 2015, Gilles participait à la création d’Après la Peur, un spectacle-road trip urbain co-produit par le Centre du Théâtre d’Aujourd’hui et (e)Utopia (Belgique). Il a également collaboré à l’écriture du spectacle le Wild West Show présenté en tournée dans diverses villes canadiennes en 2018 et 2019. Gilles est directeur artistique de la compagnie de création Productions 2PAR4 à Vancouver et directeur artistique de la biennale Zones théâtrales à Ottawa.


Pièce à traduire du français vers l’anglais :
Fiel (Venom)

NADINE DESROCHERSNADINE DESROCHERS, TRADUCTRICE

Nadine a traduit quatre pièces de Sarah Berthiaume, dont deux, soit The Flood Thereafter (Talisman Theatre, 2010) et Yukonstyle (publiées par Playwrights Canada Press en 2014 et produites par Talisman Theatre en 2016) qui ont fait partie de la saison 2013-2014 de Canadian Stage. Elle a également traduit deux pièces de Marilyn Perreault, Rock, Paper, Jackknife… (Roche, papier, couteau …, Talisman Theatre, 2009 et Playwrights Canada Press, 2010) et Bus Stops (Lignedebus, Théâtre I.N.K. au Centaur Theatre, 2016) et a créé des surtitres pour une troisième, Fiel (Venom). Parmi ses autres traductions, mentionnons Billy (The Days of Howling) de Fabien Cloutier (Talisman Theatre, 2014 ; A Play, A Pie and a Pint, Traverse Theatre/Òran Mór, Écosse) et L’effet Médée (festival hotINK, New York, et Talisman Theatre, 2012), de Suzie Bastien, qui a remporté le prix META 2013 pour meilleure nouvelle traduction.

 

MARILYN PERREAULTMARILYN PERREAULT, AUTEURE

Marilyn Perreault est comédienne, auteure et metteure en scène, ainsi que codirectrice artistique du Théâtre I.N.K. et du Théâtre aux Écuries. Elle a réalisé Fiel, Jusqu’au sang ou presque, Lignedebus et La beauté du monde. Ses œuvres comprennent Fiel, Lignedebus (Bus Stops), Britannicus Now (primée d’un prix Louise-LaHaye, produite par le Théâtre du Double signe et présentée 76 fois, publiée par Lansman Éditeur), Roche, papier, couteau … (publiée en français par Lansman Éditeur et en anglais sous le titre Rock, Paper, Jackknife… par Playwrights’ Canada Press et produite par Talisman Theatre), Les Apatrides (publiée par Dramaturges Éditeur), Nobridgetown et Entre A et C il y a B. Elle a également écrit des scénarios pour le Théâtre de la Dame de cœur. Les Apatrides, présentée au Festival TransAmériques en 2005, a reçu le Masque Révélation de l’année. Lignedebus a été présentée à 62 reprises, en français au Théâtre aux Écuries et aux Maisons de la culture de Frontenac et de Ahuntsic, et en anglais au Théâtre Centaur et à la Maison de la culture de Notre-Dame-de-Grâce. Elle a également été nominée pour le prix META de la meilleure production.


Pièce à traduire de l’anglais vers le tagalog :
A Taste of Empire (Lasang Imperyo)

CARMELA SISON, TRADUCTRICECARMELA SISON

Carmela est une artiste philippino-canadienne basée à Vancouver. Elle a obtenu son diplôme de l’Université de l’Alberta en 2010 dans le cadre du prestigieux baccalauréat en beaux-arts (BFA Acting) et a depuis travaillé avec diverses compagnies de l’Ouest canadien. Parmi ses rôles, mentionnons Miss Bennet: Christmas at Pemberley (Arts Club Theatre), The Two Gentlemen of Verona, The Merchant of Venice (Bard on the Beach), A Christmas Carol (Western Canada Theatre), Dead Metaphor (Firehall Arts Centre), Sultans of the Street (Carousel Theatre), Vanya and Sonia and Masha and Spike (The Belfry Theatre), Consent, Are We There Yet?, Paper Song, Under Cover, The Bully Project (Concrete Theatre), Much Ado About Nothing (Theatre Calgary), Cowboy vs. Samurai (Chromatic Theatre). Sa pièce de 15 minutes, Lolo’s Soup, a été présentée en 2012 dans le cadre du festival Sprouts du Concrete Theatre à Edmonton, en Alberta.

En 2016, Carmela a été artiste associée au Firehall Arts Centre, où elle a été agente de liaison avec les artistes, coordonnatrice du développement communautaire et coordonnatrice du rayonnement. De 2017 à 2018, elle a été coproductrice de la série de pièces The Virago (maintenant Killjoy Theatre), qui développe de nouvelles pièces écrites par des femmes et des personnes non binaires. En 2018, elle a rejoint l’équipe de Boca del Lupo à titre de coordonnatrice du site par interim et est aujourd’hui coordonnatrice de l’accueil et gestionnaire des médias sociaux.

 

JOVANNI SYJOVANNI SY, AUTEUR

Jovanni est acteur, dramaturge et metteur en scène. De 2012 à 2019, il a été directeur artistique du Gateway Theatre. Au sein de Gateway, Jovanni a réalisé les productions de Harvest de Ken Cameron, Closer Than Ever de Richard Maltby Jr. et David Shire, Valley Song de Athol Fugard et Yoga Play de Dipika Guha. Il a joué dans la première mondiale de King of the Yees de Lauren Yee. Jovanni a aussi écrit la pièce Nine Dragons (primée d’un prix Jessie Richardson pour nouvelle pièce exceptionnelle).

Avant Gateway, Jovanni a été directeur artistique au sein de Cahoots Theatre Projects. En 2010, sa pièce solo, A Taste of Empire, a été mise en nomination pour deux prix Dora Mavor Moore, dont celui pour une nouvelle pièce exceptionnelle. A Taste of Empire a ensuite été remonté par le Boca del Lupo Theatre à Vancouver en 2014 et en 2015. Plus tard, grâce à la Résidence de traduction Glassco à Tadoussac (2016), A Taste of Empire a fait l’objet d’une traduction en cantonais par Derek Chan. Rice and Beans Theatre a produit la pièce 食盡天下, qui a été mise en nomination pour un prix Dora Mavor Moore en 2018.

Jovanni a été metteur en scène pour The Orchard (After Chekhov) de Sarena Parmar au Arts Club Theatre ; God of Carnage, Antigone et Blackbird (Theatre du Pif à Hong Kong), ainsi que Stitch, pièce primée de Clifford Cardinal, pour Native Earth Performance Arts.


La Résidence de traduction Glassco à Tadoussac, consacrée à la traduction et l’adaptation d’œuvres dramatiques, a été établie en 1998 par William (Bill) Glassco. Cette résidence se tient en partenariat avec le programme Conversations interculturelles de la Fondation Cole, ainsi qu’à Briony Glassco,réalisatrice de la résidence et grâce aux dons faits en mémoire du grand artiste de théâtre canadien, Bill Glassco.

EN PARTENARIAT AVEC

Cole Foundation Logo