Introducing PWM+MAI joint support artist Tanha Gomes

Playwrights’ Workshop Montréal and MAI (Montréal, Arts Interculturels) sont ravis d'annoncer la saison inaugurale d' PWM + MAI joint support for artists interested in working with a dramaturg with artist Tanha Gomes and her project Wreaths of Ashes!

L'ARTISTE

Headshot of artist Tanha Gomes
Photo by Daniele Barroso

Visual artist and cultural worker, Tanha Gomes has worked in several artist-run centres and art galleries in Montreal. Since 2011, she has been involved in initiatives that bring art to communities with people of all ages.

Born into a multicultural family in Brazil, she moved to Canada as a teenager and has since lived between these two worlds. Her immigration experience leads her to explore the links between displacement, death and memory. Fascinated by the traces of personal history on people’s bodies and trajectories, she uses photography in order to conduct intimate and delicate explorations of identity. She seeks to create contemplative works using time as raw material, often with long exposures that require bodies to remain still. Tanha’s images are marked by a performative aspect, through simple imprints or a promise of movement. Recently graduated from a master’s degree in Arts Education, she aspires to develop her artistic practice around cultural identity.

LE PROJET

A sensitive exploration of the links between memory, absence, ritual and mourning, Wreaths of Ashes will consist of a video and photo installation nourished by a series of creative workshops with the public. The installation plunges the spectator into a multi-channel video lasting over an hour, played in a loop, alongside by a photo mural of the objects produced during the workshops. 

History of the wreaths

The project is inspired by a story told to Tanha by her mother. Following the death of a young cousin in the 1950s, the women of the family started to regularly pay tribute to their deceased loved ones by making funeral wreaths from plastic flowers. A few days before the Day of the Dead, they would gather around a table during tea time to weave these wreaths, which became portraits of the deceased, displaying their favourite colours and referenced their lives and some of their features. 

Tanha is the first artist supported by the PWM+MAI joint support for artists program. Over the duration of the program, she will benefit from personalized support for her project, a $5,000 fund allocation, training and reflection opportunities, access to the MAI rehearsal studios, and 30 hours with a dramaturg.

LE PROGRAMME

The PWM + MAI joint support accompanies creators on their journey to develop a project and explore their practice. It is aimed at artists encountering structural and systemic obstacles to their full participation in the arts because of their claimed identity and/or perceived identity in society. 

More details about the program available ici.

We are so proud to support the development of Tanha’s project, and wish her an exciting creation!

Ce programme est un partenariat entre
PWM logo
Project supported by the Government of Quebec as part of l’Entente sur le Développement Culturel and the City of Montreal, and by the Canada Council for the Arts
Canada Council logo

Sylvia Cloutier est l'aritste du programme AMPLIFIER

Photo of Sylvia Cloutier, artist of the AMPLIFIER program.

Playwrights’ Workshop Montréal, LA SERRE — arts vivants, et le Conseil des arts de Montréal sont ravis d'annoncer la saison inaugurale d' AMPLIFIER: a fully supported exploratory creation process for playwrights avec l'artiste Sylvia Cloutier et son projet HUSH!

L'ARTISTE

Headshot of artist Sylvia Cloutier
Photo par Maxime Côté

Sylvia Cloutier est une comédienne, musicienne, auteure, productrice de télévision et de théâtre, réalisatrice, conférencière et mère de Kuujjuaq, Nunavik (Nord du Québec), résidant actuellement à Montréal. 

Au cours de ses vingt-cinq ans de carrière en tant que chanteuse, elle s'est produite à l'échelle nationale et internationale à la fois en tant qu'artiste solo et en collaboration avec de nombreux artistes et ensembles réputés, notamment Tafelmusik, l'Orchestre symphonique du Centre National des Arts, Florent Vollant, DJ Geronimo Inutiq Leela Gilday et Madeleine Allakariallak. 

Récemment diplômée de l'École nationale de théâtre de Montréal à titre d'artiste autochtone en résidence (2018-2020), Sylvia travaille comme artiste interprète depuis 25 ans. Mme Cloutier est la cofondatrice de la compagnie inuite d'arts de la scène Aqsarniit; a été directrice artistique de la compagnie de théâtre Qaggiq à Iqaluit de 2004 à 2009; et cheffe de projet théâtral à Kuujjuaq, Nunavik (2008-2010). 

Forte de son talent et de son expertise en théâtre et en musique, Sylvia commença à écrire, à produire et à réaliser pour la scène et l'écran en 1999. Elle a développé des spectacles pour des événements prestigieux comme l'inauguration du Nunavut en 1999 à Ottawa et le Arctic Inspiration Prize, et des concerts pour les festivals Alianait (2005-2019) et Toonik Tyme (2003-2018) à Iqaluit. Sylvia a également été productrice de six séries télévisées en inuktitut, dont Niqitsiat (2015-2016) et Nunavummi Mamarijavut (2017-2018). Elle a également produit et co-créé la production musicale TULUGAK (2011-2014), en collaboration avec des artistes inuits du Canada et du Groenland. 

Intervenante-conférencière et mentor pour les jeunes, Sylvia a été nommée «Femme de l’année» par Pauktutiit, l’organisation nationale des femmes inuites en 2009, et a reçu le prix «Jeune femme exceptionnelle de l’année» par l’organisation de femmes Qullit Nunavut en 2013.

LE PROJET

Le projet de Sylvia, HUSH, explore l'impact de la perte d'une personne par suicide au sein d'une communauté inuite. La pièce transporte le public au Nunavik, l'invite à être témoin de la culture inuite, de sa relation à l'environnement, de sa résilience et de la façon dont la colonisation l'a dépouillée de son pouvoir, de sa spiritualité et de son autonomie pour prendre le dessus. 

"Si nous pouvons être conscients de nos réalités, alors nous pouvons apprendre à mieux comprendre notre histoire. Si nous pouvons comprendre notre histoire et ses blessures, nous pouvons travailler sur l'acceptation. Lorsque nous acceptons notre douleur, nous pouvons guérir. Lorsque nous guérissons, seulement alors pouvons-nous nous réconcilier. Plus besoin de HUSH."

Sylvia est la première artiste soutenue par AMPLIFIER en anglais. Sur la durée du programme, elle bénéficiera de consultations dramaturgiques, d'ateliers de création, d'une résidence de production suivie d'une présentation en laboratoire, et recevra une subvention de création de 13 000 $.

LE PROGRAMME

Le Conseil des arts de Montréal, Playwrights' Workshop Montréal et LA SERRE - arts vivants ont créé ce programme pour mettre en valeur les contributions artistiques et sociales des artistes de théâtre issus de communautés culturellement diverses, autochtones ou racialisées travaillant dans l'une des langues officielles du Canada.

AMPLIFIER soutient concrètement le développement professionnel des auteurs de théâtre issus des communautés culturelles et réduit les obstacles auxquels font face ces artistes dans la communauté théâtrale montréalaise, notamment ceux liés à l'inclusion, à l'accès aux ressources et aux services, à la visibilité et à la légitimation, et au financement.

De plus, il vise à favoriser le dialogue entre les communautés théâtrales anglophones et francophones de Montréal, ainsi que les échanges interculturels au sein de la communauté théâtrale et sur les scènes montréalaises. Afin de soutenir les artistes écrivant en français et les artistes écrivant en anglais, ce programme est proposé par le Centre des auteurs dramatiques en français sous le nom Voi.e.s.x Théâtrales, et par PWM en anglais.

Le développement du projet de Sylvia se déroulera sur 2 ans. Nous lui souhaitons une création passionnante!

Ce programme est un partenariat entre
PWM logo

2020-2021 AMPLIFIER: a fully supported exploratory creation process for playwrights

The deadline to apply to this program has passed!
Abonnez-vous à notre infolettre to stay updated about our latest initiatives.

IMPORTANT:
Les candidats peuvent postuler à plus d’un programme de partenariat au Playwrights’ Workshop Montréal, mais ne peuvent être bénéficiaires que d’un seul programme de partenariat.

Playwrights’ Workshop Montréal est une organisation faisant partie de la minorité linguistique anglophone. La collaboration de l’artiste avec le.la conseiller.ère dramaturgique se fera donc en anglais. La candidature doit être complétée en anglais.
Nous sommes ravis d'annoncer que le Playwrights’ Workshop Montréal (PWM), LA SERRE–arts vivants (LA SERRE) and the Conseil des Arts de Montréal (CAM) are launching a new program offering comprehensive dramaturgical and artistic support to a professional playwright residing on the island of Montreal. This includes dramaturgical consultation, creation workshop, a creation production residency, followed by a laboratory presentation.

The following playwrights are eligible to submit proposals: Indigenous artists (First Nations, Métis, and Inuit), 1st or 2nd generation immigrant artists from a culturally diverse community*, or racialized artists.
Board Members of CAM, PWM and La Serre are not eligible to apply.

*As defined in the Conseil des Arts de Montréal’s glossary

In order to support artists writing in French and artists writing in English, this program is being offered alternately by the Centre des auteurs dramatiques (CEAD) in French one year, and by PWM in English every other year. This edition is intended for artists creating in the English language.

THE GOALS

The program aims to highlight the artistic and social contributions of theatre artists from culturally diverse, indigenous, or racialized communities working creatively in one of Canada’s official languages.

Additionally, it seeks to foster dialogue between Montréal’s English- and French-speaking theatre communities, as well as intercultural exchanges and greater representation from culturally diverse artists within the theatre community and on Montreal stages.

Référez-vous au Program Presentation (PDF) for more details about what this partnership includes, eligibility criteria and other conditions.

THE SUPPORTING ORGANIZATIONS

PWM logo

CONSEIL DES ARTS DE MONTRÉAL

Founded in 1956, the Conseil des arts de Montréal identifies, supports and recognizes excellence in the professional creation, production and dissemination of the arts.

To remain in tune with the organizations and collectives it serves, the Conseil relies on its knowledge of the communities, its innovative skills, and its ability to bring the city’s artists and financial partners together.

PLAYWRIGHTS’ WORKSHOP MONTRÉAL 

PWM is a national new creation centre for theatre and performance led by a team of dramaturgs and arts administrators. While playwriting has been at the core of what we do for over 50 years, our work now strives to include devised and interdisciplinary forms of creation. In addition to seeking collaborations across diverse artistic practices, we are strongly committed to supporting work which reflects a wide range of cultural identities and lived experiences. 

Qu'est-ce que la dramaturgie, et que faisons-nous?

La dramaturgie est une exploration de tous les éléments composant une œuvre, de la manière dont ils sont réunis pour créer du sens, et du processus de développement de cette œuvre. PWM travaille principalement sur des projets centrés sur le texte et la narration, mais aussi sur des pièces où le texte et la narration ne sont pas les principales composantes ou préoccupations.

Le travail de PWM est centré sur l’artiste et notre processus de collaboration dynamique est conçu pour répondre aux besoins de leur projet. Nous écoutons attentivement pour comprendre l'identité d'un.e artiste, ce qu'il.elle fait et comment il.elle souhaite poursuivre son travail. Nous offrons commentaires et retours à travers de nombreuses questions et conversations, et accompagnons souvent les artistes d'ébauche en ébauche ou d'itération en itération. Nous travaillons en tête-à-tête, mais aussi au travers d'ateliers et de résidences.

Pour nous, la dramaturgie doit également prendre en compte les réverbérations/implications d'une œuvre à travers le temps et l'espace, au-delà du lieu/page dans/sur laquelle elle se crée. 

LA SERRE–ARTS VIVANTS

LA SERRE is a structuring incubator for the improvement of the conditions under which emerging artists carry out their work in live art. It accompanies them in the expansion of their work, from the creation process to encounters with the public. It helps artists develop their autonomy, organizational maturity and artistic independence. LA SERRE acts as an activator of collaborations between artists and local, national and international partners, as well as artists from various artistic disciplines and other areas. Artistically, LA SERRE favors projects that establish evocative links between art and society, and facilitate connections between different disciplinary fields and sectors.

SOUTIEN FOURNI

The recipient of the program will receive a project creation grant of $13,000 by the CAM over two years, along with numerous services provided by PWM, LA SERRE, et CAM. This is a one-time, non-renewable grant.

The program takes place over two years, and support is provided as follows:

YEAR 1

$3,000 creation grant for a new theatrical creation

30 hours of dramaturgical collaboration with Playwrights’ Workshop Montréal

9 hours of script workshopping offered by Playwrights’ Workshop Montréal

A staged reading with actors at Playwrights’ Workshop Montréal

YEAR 2

$10,000 creation grant for production

40 hours of production and management mentorship by LA SERRE–arts vivants

60 hours of free access to the Conseil des Arts de Montréal’s studios

Presentation of two performances in lab format

One-year subscription to Machinerie des arts.

APPLICATION PROCESS

To apply, please complete the online application form. Refer to the Program Presentation (PDF) for all details about this partnership. During the application process, you will be asked to include the following documents:

  • An excerpt of a previously written theatrical work in English (10 pages maximum, PDF or DOC);
  • An excerpt of the project (10 pages maximum, PDF or DOC);
  • The author’s CV (PDF or DOC)

Only the required documents will be forwarded to members of the evaluation committee.

Applications will be evaluated by representatives of the CAM, PWM and La Serre. Projects will be evaluated based on merit, and the selection will take the projects’ comparative value into consideration. The evaluation committee will take into consideration diversity of practice, artists’ experience, accessibility needs, 2SLGBTQQIPAA+, and gender parity.

The deadline to submit applications is November 1, 2020 at 11:59PM. All applicants will be notified of the results by December 10, 2020. 

ADDITIONAL INFORMATION

If you have any questions about the eligibility of your application or your project, do not hesitate to contact us. We prefer to have the opportunity to discuss hybrid theatrical forms, unusual professional backgrounds and multiple ethnocultural affiliations with applicants.

Please address questions to Emma Tibaldo, Executive and Artistic Director of Playwrights’ Workshop Montréal, at emma@playwrights.ca.

Accompagnement jumelé 2020-2021 du PWM + MAI pour artistes* intéressé.e.s par une collaboration avec un.e conseiller.ère dramaturgique

Hero image for post - 2020-2021 PWM+

The deadline to apply to this program has passed!
Abonnez-vous à notre infolettre to stay updated about our latest initiatives.

IMPORTANT:
Les candidats peuvent postuler à plus d’un programme de partenariat au Playwrights’ Workshop Montréal, mais ne peuvent être bénéficiaires que d’un seul programme de partenariat.

Playwrights’ Workshop Montréal est une organisation faisant partie de la minorité linguistique anglophone. La collaboration de l’artiste avec le.la conseiller.ère dramaturgique se fera donc en anglais. La candidature doit être complétée en anglais.

Les artistes qui ont précédemment postulé au programme de soutien aux artistes Alliance du MAI peuvent postuler à ce programme de partenariat, mais ne peuvent être bénéficiaires que d'un programme du MAI à la fois.
Nous sommes ravis d'annoncer que le PLAYWRIGHTS’ WORKSHOP MONTRÉAL ET LE MAI (MONTRÉAL, ARTS INTERCULTURELS) ont uni leurs forces pour proposer un accompagnement jumelé aux artistes* intéressé.e.s par une collaboration avec un.e conseiller.ère dramaturgique ! 

Les artistes suivant-es sont admissibles à ce partenariat : les artistes Autochtones (Premières Nations, Inuit et Métis), les artistes racisé.e.s (y compris les personnes racisé.e.s récemment immigré.e.s),les membres des communautés 2SLGBTQQIPAA+ et/ou les artistes sourds, malentendants, neurodivers ou ayant des capacités différentes, ainsi que les artistes vivant avec des handicaps et des maladies chroniques.

*Nous acceptons les candidatures d'artistes de théâtre, de performance, de danse, de cirque, d'arts interdisciplinaires et des arts visuels (avec une composante performative) s'ils souhaitent collaborer avec un.e conseiller.ère dramaturgique de théâtre et de performance.

PWM logo

Playwrights’ Workshop Montréal (PWM) est un centre national de développement théâtral et scénique dirigé par une équipe de conseiller.ère.s dramaturgiques et d’administrateurs culturels. Si l'écriture dramatique est au cœur de ce que nous faisons depuis plus de 50 ans, notre travail s'efforce désormais d'inclure des créations interdisciplinaires. En plus de promouvoir les collaborations entre diverses traditions artistiques, nous nous engageons fermement à soutenir des œuvres reflétant un large éventail d’identités culturelles et d’expériences vécues. 

Accueillant entre 10 et 15 artistes, collectifs et compagnies par an, Alliance est un programme de soutien aux artistes unique en son genre visant à éliminer les obstacles systémiques et structurels qui font barrage à leur pleine participation aux arts. Quels que soient leurs champs artistiques, Alliance offre aux participant.es une allocation de fonds et un accompagnement sur mesure, modulables en fonction des besoins et des désirs d’apprentissage et de création de chacun.e d’entre eux. 

Qu'est-ce que la dramaturgie, et que faisons-nous? 

La dramaturgie est une exploration de tous les éléments composant une œuvre, de la manière dont ils sont réunis pour créer du sens, et du processus de développement de cette œuvre. PWM travaille principalement sur des projets centrés sur le texte et la narration, mais aussi sur des pièces où le texte et la narration ne sont pas les principales composantes ou préoccupations.

Le travail de PWM est centré sur l’artiste et notre processus de collaboration dynamique est conçu pour répondre aux besoins de leur projet. Nous écoutons attentivement pour comprendre l'identité d'un.e artiste, ce qu'il.elle fait et comment il.elle souhaite poursuivre son travail. Nous offrons commentaires et retours à travers de nombreuses questions et conversations, et accompagnons souvent les artistes d'ébauche en ébauche ou d'itération en itération. Nous travaillons en tête-à-tête, mais aussi au travers d'ateliers et de résidences.

Pour nous, la dramaturgie doit également prendre en compte les réverbérations/implications d'une œuvre à travers le temps et l'espace, au-delà du lieu/page dans/sur laquelle elle se crée. 

Référez-vous au Guide de l'artiste (PDF, en anglais) pour plus de détails sur ce que comprend ce partenariat conjoint, les critères d'admissibilité et autres conditions.

SOUTIEN FOURNI

Aide personnalisée à la coordination de projet

Allocation de fonds de 5 000$ (pour plus d'informations, reportez-vous au document «Les allocations du MAI : fonctionnement»)

Opportunités de formation et de réflexion en collectif

Accès aux studios de répétition du MAI

30 heures avec un.e conseiller.ère dramatique, incluant un atelier de 20 heures si pertinent

L'accompagnement jumelé pour artistes* intéressé.e.s par une collaboration avec un.e conseiller.ère dramaturgique n'est pas un programme de subventions. It offers an allocation of funds  ($5,000) for the artists to establish mentorships and collaborations, supporting their learning and creation process (for example, to work with a mentor, a sound designer, a choreographer, a grant writer, or other experts and collaborators). Please see the toolbox’s document ‘Les allocations du MAI : fonctionnement» pour plus d'informations sur ce qui est éligible et inéligible.

La date limite de soumission de candidature est le 27 septembre 2020 à 23h59. Tou.te.s les candidat.e.s seront informé.e.s des résultats d'ici la fin novembre 2020. 

projet soutenu par la Ville de Montréal, le Gouvernement du Québec et le Conseil des Arts du Canada
Canada Council logo

Résidence de Traduction Glassco 2020

La Résidence de Traduction Glassco 2020 est organisée par Playwrights’ Workshop Montréal, en partenariat avec la Fondation Cole,et le soutien des amis et de la famille de Bill Glassco.

*MISE À JOUR COVID-19 – 16 JUIN 2020*
Après quatorze ans de programmation, nous avons pris la décision difficile de suspendre la résidence pour la saison 2020.

Après une analyse approfondie de la situation à Tadoussac, au Québec et partout au Canada, nous savons que c'est la bonne voie à suivre. Nous n'avons pas été en mesure de concevoir une résidence en personne tout en respectant les consignes de santé publique pour le rassemblement sous un même toit.

Nous avons pensé qu'il était important de maintenir l'intégrité de la résidence, centrée sur le rassemblement de dramaturges et de traducteurs en un même endroit pour approfondir la pratique de la traduction sur scène. Nous sommes impatients d'accueillir à nouveau les traducteurs et créateurs au Chalet Fletcher en juin 2021.

En lieu et place de la résidence de cette année, nous commençons à planifier une rétrospective virtuelle de la Résidence de Traduction Glassco qui accueillera les leçons apprises des anciens participants. Nous publierons plus de détails dans les prochains mois.

*MISE À JOUR COVID-19 – 26 Mars 2020*
Le niveau d'incertitude entourant le coronavirus et les restrictions de voyage nous empêchent de poursuivre le processus de sélection. Nous avons donc décidé que la mesure la plus responsable consiste à retarder la sélection jusqu'à ce que des données plus fiables soient disponibles.
Nous reviendrons fin avril avec plus de détails.


La Résidence de Traduction Glassco invite des auteurs dramatiques et des traducteurs de tout le Canada et d'ailleurs à se rendre ensemble à Tadoussac, Québec, pour travailler en profondeur leurs projets de traduction ou d’adaptation.

Les participants sélectionnés se voient ainsi offerts une occasion unique de se concentrer sur leurs projets et de partager leurs expertises dans une ambiance unique. Les traductions dans toutes langues sont les bienvenues. Au cours des quinze dernières années nous avons soutenu plus de 63 projets de traduction vers le cantonnais, le catalan, le crie, l'anglais, le français, l'innu aimun, l'italien, le portugais, l'espagnol, le tamoul, le tagolog, et l'urdu.

Cette saison, nous accueillerons la traductrice réputée Maryse Warda, qui assurera les rôles d'hôte de résidence et de conseillère dramaturgique.

Nous acceptons maintenant les projets de pièces prêtes à la traduction. Veuillez noter que nous ne finançons pas les traductions. Les pièces doivent, idéalement, avoir été produites dans leur version originale. Au moins un des éléments du projet doit être canadien. Nous encourageons grandement les artistes autochtones à soumettre leurs projets.

Pour postuler, veuillez nous faire parvenir :
  • Une description du projet incluant les noms du traducteur et de l’auteur, ainsi que les attendus de la résidence pour le projet, et toutes les informations relatives à une éventuelle production;
  • Biographies of both the playwright and translator;
  • Un exemplaire de la pièce dans sa langue originale.

Un des critères de sélection des projets est la possibilité pour l’auteur et son traducteur de participer ensemble, en même temps, à la résidence.

Chaque participant recevra un honoraire de 750 $. De plus, tous les frais de voyage, de repas et d’hébergement sont couverts.

Submission deadline: March 2nd, 2020

Veuillez soumettre vos projets par courriel (Format PDF, 1 fichier seulement) à residency@playwrights.ca avec le sujet : Candidature à la résidence de Traduction Glassco 2020.

Pour toute question, veuillez communiquer avec Emma Tibaldo à emma@playwrights.ca.

Plus d'information sur la Résidence de Traduction Glassco ici.

Accessibilité : 

La résidence a lieu dans une maison en bois rond du 18e siècle, à Tadoussac, au Québec. Un escalier de 8 marches mène à l’entrée de la maison. Les salles de bain ne sont pas accessibles aux fauteuils roulants.


La Résidence de traduction Glassco à Tadoussac est rendue possible grâce à notre partenariat avec le Programme de Conversations Interculturelles de la Fondation Cole, au dévouement de la productrice de la résidence Briony Glassco, ainsi qu'aux donations à la mémoire du grand artiste théâtral canadien Bill Glassco. Nous sommes également reconnaissants envers le Conseil des arts du Canada, le Conseil des arts et des lettres du Québec et le Conseil des arts de Montréal pour leur soutien continu.

Supporters: The Cole Foundation, Friends and Family of Bill Glassco, The Canada Council for the Arts, Le Conseil des arts et des lettres du Québec, Le Conseil des arts et des lettres du Québec

Annonce des participantes : Laboratoire d’écriture interdisciplinaire

Playwrights’ Workshop Montréal is pleased to welcome a new group of artists to the Interdisciplinary Writers’ Lab.

Curated and led by dramaturg Sarah Elkashef, the Interdisciplinary Writers’ Lab is an opportunity for artists with diverse practices to share processes of creation and development. Aimed at fostering conversation and collaboration across disciplines, the Lab meets every six weeks to share work and feedback. In addition, one-on-one dramaturgy, exploratory workshops and residencies are integrated as the individual projects evolve over a sustained period of time. Disciplines have included visual arts, circus, performance art, theatre, puppetry, dance, playwriting, animation and astrophysics. 

Find more information about the participants below.


THE PARTICIPANTS

Claudel Doucet

Claudel Doucet Headshot

Claudel is an artist whose career was fostered in the culture of contemporary circus. She researches risk in bodies and presences to weaken facades and explores the forces that stretch, between violence and tenderness. She looks at the ineffable, the delicate and the vertigo which in turn unites us or confines us to solitude. Co-created with Cooper Lee Smith and Félix-Antoine Boutin, her latest project “Se prendre” is an apartment performance that blurs vertigoes, voluptuousness and bitterness. She collaborates as a director at the National Circus School of Montreal and in various projects including Zip Zap Academy (Cape Town) and Uniarts (Stockholm). In 2017, she created QUE NOUS SOYONS, a collaborative in situ project co-produced by the 7 Fingers and LA SERRE – arts vivants. A graduate of ENC (Montreal, 2004), she is the co-founder of the Cie du Poivre Rose (Brussels).

Burcu Emeç

Burcu is a performance maker and live artist. Her approach is discovery-based and sensorial, frequently playing with collage and searching for transdisciplinarity. Her work interacts with fields of social commentary, movement, theatre, installation and active listening, and often uses an image, object or memory as a departure point for creation. Burcu’s collaborative and independent works have been presented in Montreal, Toronto and Germany; at OFFTA, SummerWorks, MAI, Eastern Bloc, Never Apart, Studio 303 and ZH Festival. Recent accolades include the Grolsch Hybridity Award, MainLine Creativity Award, Frankie’s Best English Production nomination, and 5 META nominations. Burcu is also a coordinator at the artist-run centre Articule.

Soleil Launière

Pekuakamiulnuatsh originaire de Mashteuiatsh sur les rives du lac pekuakami, Soleil Launière vit et œuvre à Tiöhtià:ke (Montréal). Artiste multidisciplinaire alliant le chant, le mouvement et le théâtre tout en passant par l’art performance. Elle entremêle la présence du corps bi-spirituel et l’audiovisuel expérimental tout en s’inspirant de la cosmogonie et l’esprit sacré des animaux du monde Innu. Elle exprime en actes une pensée sur les silences et les langages universelle.

Clea Minaker

Clea is a performer, director, designer and interdisciplinary artist who trained at the International Institute of Puppetry Arts in Charleville-Mézières, France (2002-2005). Clea explores an interest for shadow, light, live projections, object creation, as well as the poetics of manipulation, and corporeal gesture. She works in theatre, live music, opera, dance, film, visual art, and community arts. She has created works for the N.A.C Orchestra, The Banff Centre, IF! Istanbul, Festival Casteliers; and collaborated with Feist, Atom Egoyan, So-called, Kid Koala and more. Clea was awarded the 2009 Siminovitch Protégé Prize for Theatre Design by prize laureate and puppeteer Ronnie Burkett.

Helen Simard

Helen Simard is a Montréal-based choreographer, rehearsal director, and dance researcher. After working with Solid State Breakdance for 12 years, an artist collective that combined street and contemporary dance, she switched gears in 2012 to lead her own artistic projects. Her current choreographic research explores the codes and aesthetics of rock music, creating lively, interactive, performances that challenge the conventions of stage dance forms: her most recent work, REQUIEM POP, premiered at Agora de la danse in April 2019. She is currently writing her first play When your baby dies. Helen holds a BFA (2000) and MA (2014) in contemporary dance.


The Lab is led by Fatma Sarah Elkashef

Sarah Elkashef

Sarah est artiste de théâtre, principalement en dramaturgie, qui se spécialise en développement de nouvelles pièces et en création interdisciplinaire. Au sein du PWM, elle pilote le Laboratoire d’écriture interdisciplinaire ainsi que divers autres projets. Elle travaille régulièrement à titre de dramaturge, de créatrice et d’enseignante dans le cadre de différents programmes à l’École nationale de théâtre du Canada et a reçu le prix Bernard Amyot pour l’enseignement en 2016. Sarah a récemment co-créé un spectacle de cirque pour public familial intitulé Eat Sweet Feet et continue de travailler au développement de High Z, une installation immersive pour planétariums basée sur la découverte de l’expansion accélérée de l’univers qui a remporté le prix Nobel en 2011. Avant de s’établir au Canada, elle a été lectrice principale au Soho Theatre de Londres, au Royaume-Uni. Parmi les nombreux postes qu’elle a occupés à New York City, Sarah a également été réalisatrice associée, gestionnaire de compagnie et associée littéraire. Elle est diplômée de l’Université de Warwick en littérature anglaise et théâtre (Royaume-Uni) et détient une maîtrise en théâtre du Hunter College (CUNY, NYC) ainsi qu’un diplôme d’études supérieures en communications de l’Université Concordia (Montréal, Canada).